Géo-localiser les contraintes d’accès: former pour mieux répondre
Wednesday, 27 December, 2017 - 16:45

humanitarian coordination, logistics training

Le Cluster Logistique et le Cluster ETC (Emergency Telecommunications Cluster) ont organisé la semaine dernière une formation en collecte de données GPS ouverte à l’ensemble des organisations humanitaires présentes dans le pays afin de renforcer les capacités des acteurs en matière d’identification physique des contraintes d’accès.

La République Centrafricaine est un pays qui s’étend sur plus de 623 000 km2, qui compte plus de 50 ferry, 60 ponts et autant d’ouvrages de franchissements de fortune informels dans des états très variables. L’identification de ces contraintes d’accès est clef pour permettre aux acteurs humanitaires d’atteindre les personnes les plus enclavées et leur apporter une aide d’urgence. Le Cluster Logistique travaille activement à la réalisation de cartes à partir de la mise en commun des observations remontées par les organisations actives dans les zones les plus reculées.

La formation organisée sur une journée avait pour but de familiariser les membres de différentes organisations à l’utilisation de mêmes outils de collecte : les boitiers Garmin ainsi que l’application téléphonique ETC Reporter. Ces deux instruments permettront aux équipes d’opérer dans des zones dépourvues de couverture satellite de façon automatique ainsi que de mettre en commun les données GPS collectées.

humanitarian coordination, logistics training

Au total, 14 organisations ont participé à cette formation à Bangui : sept ONG internationales, cinq ONG nationales et deux agences des Nations unies. Les 15 participants font partie d’équipes qui interviennent dans la quasi-totalité du pays pour des activités en Abris, Eau-Hygiène-Assainissement (EHA), Santé et Sécurité Alimentaire notamment : le partage d’informations relatives à l’accès leur est crucial.

Stéphane Dimassi, expert en télécommunication pour le Danish Refugee Council (DRC) témoigne : « Cette formation a beaucoup capté mon attention, en particulier l’application ETC reporter. En créant des waypoints pour des points d’eau ou encore des ponts en mauvais état on est plus efficace dans nos opérations. De toutes ces données collectées de part et d’autres, il peut ressortir une vue globale des besoins qui contribuera efficacement à des prises de décisions et des actions ponctuelles. J’ai maintenant envie de maîtriser davantage ces outils »